Soigner le nez bouché avec des huiles essentielles

huiles essentielles

Le nez bouché est un phénomène courant en hiver. Cependant, il peut également se produire pendant le reste de la saison. Plusieurs facteurs y contribuent. Pour y remédier, les remèdes naturels sont les plus courants et plusieurs méthodes ont fait leurs preuves depuis des lustres. Le recours aux huiles essentielles est une formule qui fonctionne et qui séduit une grande majorité de personnes. Surtout les plus fragiles pour qui cette pathologie fait partie de leur quotidien. Comment traiter un nez bouché avec des huiles essentielles ? Quelle est la formule la plus efficace ? Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’un nez bouché ?

Le nez est un organe important du corps humain. Il a plusieurs fonctions qui sont essentielles au bon fonctionnement de notre métabolisme. Il est principalement chargé de filtrer l’air, de le conduire vers les parties internes, de le réchauffer, de l’humidifier et de le défendre. Mais le nez abrite également le sens olfactif. Lorsqu’il est bouché, il provoque plusieurs dysfonctionnements. En particulier les parties ORL avec lesquelles il est en étroite corrélation.

On parle de nez bouché ou d’obstruction nasale lorsque les voies nasales sont obstruées par une inflammation de la muqueuse nasale, par du mucus ou par des produits extérieurs introduits. Elle entraîne une difficulté et une gêne pour la respiration. Cette obstruction peut se produire sur chaque partie de l’organe. Ainsi, le nez mobile commence par les narines, le nez fixe comprend les cavités nasales et les sinus et le nez postérieur concerne toutes les parties communiquant avec la gorge. Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur le sujet.

Pourquoi ai-je le nez bouché ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le nez est bouché. La plus courante est le rhume. Cette affection est causée par un virus qui s’attaque principalement aux voies respiratoires supérieures telles que le nez et le pharynx. Il provoque plusieurs facteurs, notamment une surproduction de mucus qui entraîne un écoulement nasal, des éternuements, de la toux, des maux de gorge et de la fatigue. En général, les muqueuses du nez sécrètent du mucus pour piéger les bactéries introduites par l’ouverture des narines. Cependant, en cas de rhume, le mucus est produit en grande quantité et son évacuation reste très difficile par les cils. En conséquence, les cellules protectrices travaillent deux fois plus pour produire du sang. Les vaisseaux sanguins sont dilatés et finissent par boucher le nez, empêchant le mucus de descendre dans la gorge. D’où la désagréable sensation de nez bouché. À long terme, ce phénomène peut entraîner une inflammation des sinus.

L’obstruction nasale peut aussi être causée par une allergie, qui peut partager certains symptômes avec le rhume. Elle est considérée comme une réaction à l’inflammation de la muqueuse nasale. L’hypertrophie adénoïde fait partie de ces infections allergiques qui peuvent provoquer une obstruction nasale. Pour finir, dans un registre moins fréquent, la présence d’un cancer dans cette partie du corps peut être une source d’obstruction. Le cancer du sinus, le cancer de l’ethmoïde et les polypes nasaux sont les plus enregistrés. Dans ces cas, les tissus se développent anormalement sur les muqueuses et entraînent une gêne respiratoire permanente, voire une obstruction totale des voies respiratoires.

Comment traiter un nez bouché ?

Il existe plusieurs moyens de déboucher le nez. Les médicaments tels que les anti-inflammatoires, les antibiotiques et les sprays nasaux à la composition spécifique sont les plus courants. Le traitement est différent pour chaque pathologie et nécessite la consultation d’un médecin pour la diagnostiquer. En effet, pour certaines pathologies comme les allergies ou les rhumes chroniques, bien que les symptômes soient identiques à un simple rhume, leur traitement est différent et doit se faire à la source.

Par ailleurs, les méthodes naturelles sont également très efficaces pour soulager au quotidien. Par exemple, l’utilisation d’un humidificateur est utile pour éviter de trop assécher l’environnement dans lequel les virus peuvent facilement se développer. Boire beaucoup d’eau est recommandé pour hydrater les sinus qui ont tendance à se dessécher rapidement et à accumuler davantage de mucus. Le lavage du nez avec une solution saline est aussi connu pour le déboucher. Pour cela, une solution saline d’eau de mer sous forme de spray est disponible en pharmacie. Mais vous pouvez aussi la préparer vous-même en ajoutant du sel dans de l’eau bouillie. L’action peut être répétée plusieurs fois jusqu’à ce que vous soyez complètement soulagé. Et enfin, on peut recourir à l’inhalation d’huiles essentielles. Plusieurs plantes sont connues pour leurs effets positifs sur le désencombrement nasal. Il suffit de mettre quelques gouttes dans de l’eau bouillante pour bénéficier immédiatement du résultat.

Pourquoi utiliser les huiles essentielles pour décongestionner le nez ?

Les plantes ont toujours accompagné les hommes. Depuis l’antiquité, elles s’invitent dans notre quotidien pour nous soulager des différents maux de tous les jours. Dernièrement, elles ont été transformées en huiles essentielles pour une meilleure utilisation. Les principes actifs sont plus concentrés et agissent rapidement sur les parties ciblées. Dans le cas de la décongestion nasale, certaines plantes ont fait leurs effets. Il s’agit par exemple de l’eucalyptus qui est réputé pour sa propriété décongestionnante par l’action de la molécule de 1,8-cinéole très présente dans la plante. Elle agit en liquéfiant le mucus qui sera facilement expulsé des voies respiratoires grâce à la stimulation des glandes responsables de leur production.

Il en est de même pour l’huile essentielle de menthe poivrée fortement recommandée pour déboucher le nez. En diffusant une sensation de fraîcheur dans tous les passages narinaires, le menthol va apaiser les muqueuses qui vont se contracter et diminuer de volume. Cette huile essentielle contient également de la menthone qui est responsable de la fluidification du mucus. Par ailleurs, le thym ou le niaouli agissent aussi efficacement pour lutter contre les virus.

Choisir la bonne huile essentielle pour décongestionner le nez !

Si certaines huiles essentielles ont une efficacité avérée, l’association de plusieurs huiles est également très bénéfique pour lutter contre le nez bouché. En effet, les causes de l’obstruction nasale étant multiples, le traitement des symptômes ne suffit pas à y remédier. Les molécules de chaque plante agissent ensemble pour lutter contre les virus et les bactéries, puis décongestionnent le nez en réduisant l’inflammation et en dégageant le mucus. Plusieurs compositions sont disponibles sur le marché, mais vous pouvez tout aussi bien concocter votre propre préparation maison en mélangeant plusieurs huiles. Toutefois, avant de commencer la préparation, il est judicieux de demander l’avis d’un spécialiste car certaines molécules sont risquées pour certaines catégories de personnes comme les asthmatiques, les femmes enceintes, les hypertendus, les enfants, etc.

Pour le rhume par exemple, le mélange de quelques gouttes d’huile essentielle de Ravintsara, d’huile essentielle de Menthe poivrée, d’huile essentielle de Pin sylvestre et d’huile essentielle de Tea Tree sont très efficaces pour vous soulager rapidement. Versez quelques gouttes de cette préparation sur un collier aromatique ou sur un mouchoir pour bénéficier de ses bienfaits toute la journée. Vous pouvez aussi l’utiliser en inhalation dans de l’eau chaude ou dans un inhalateur pour une action immédiate sur les voies respiratoires. Pour soulager les sinus, mélangez le Ravintsara, le Tea Tree et le Laurier noble dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pour répartir les huiles essentielles nez bouché , puis ajoutez du miel et du thym. Vous pouvez respirer l’infusion et boire la préparation par la suite.

 

 

Pourquoi le miel d’acacia est-il si réputé ?
Quels sont les bienfaits de la spiruline ?