La gelée royale pour affronter l’hiver

Saviez-vous que la gelée royale est un allié indispensable pendant les périodes hivernales ? Pour recueillir un peu plus d’informations, veuillez consulter l’article suivant.

Qu’est-ce qu’on entend par gelée royale ?

La gelée royale est une substance sécrétée par  les glandes mandibulaires et les glandes hypopharyngiennes des abeilles ouvrières. C’est un produit crémeux de couleur blanchâtre, son goût est plutôt sucré et acide. La gelée royale est très riche en acides aminés, en oligoéléments (comme le fer, le manganèse, le silicium, le chlore, le sodium, le cuivre et le soufre) en éléments minéraux (tels que le potassium, le calcium, le magnésium et le phosphore) et en vitamines (vitamines B8, B1, B5, B2, B6, B9, B3 et en vitamine C). Elle est également constituée par 4,5 % de lipides, 13 % de protides, 14,5 % de glucides, 66 % d’eau, 3 % à 6 % d’éléments gras  et des substances antibiotiques. Il est à noter que le miel et la gelée royale sont deux produits très différents, leurs modes de fabrication et leurs contenus ne sont pas les mêmes. Et pour finir, les guêpes peuvent aussi produire de la gelée royale.

La gelée royale pour soigner les maux de l’hiver

La gelée royale est connue pour ses vertus guérisons et préventive. C’est un remède naturel très utilisé pendant les périodes hivernales car il permet de prévenir et de soigner plusieurs maux de l’hiver tels que les maux de gorge et les rhumes. Par exemple avant chaque petit-déjeuner, vous pouvez prendre 300 mg de gelée royale fraîche durant 4 à 6 semaines. Cela vous aidera à prévenir les petits maux de l’hiver. Mélangée avec de l’ail, la gelée royale permet d’apaiser les douleurs de la bronchite. Associée à du thym, elle soignera les rhumes. Et pour finir, la gelée royale permet également de soigner les toux sèches. Sur le marché, la gelée royale peut se présenter sous plusieurs formes, entre autres en baumes, en spray, en gélule, en sirop, en ampoule,…

Attention !

Attention, il est vrai que la gelée royale est un produit bio mais elle peut causer certains effets indésirables sur l’organisme si elle est consommée à dose excessive (elle peut par exemple engendrer des réactions anaphylactiques, des inflammations de la peau ou des simples allergies). L’utilisation de la gelée royale est contre-indiquée pour les personnes allergiques aux piqûres d’abeilles, au pollen, au miel et aux plantes telles que les pissenlits, les marguerites et les échinacées. Elle est également déconseillée pour les femmes enceintes, pour les personnes asthmatiques ou pour les individus souffrant d’eczéma atopique. Il est à souligner que la consommation de la gelée royale ne doit pas excéder la limite de 1,2 g par jour.

La spiruline, une algue aux multiples bienfaits
Le vinaigre comme antiseptique naturel